Le Problème

Journalisme contre 'f*ke news': le chaos informationel

Nous vivons une ère où l’héritage du siècle des Lumières est en péril. Sur Internet, les algorithmes ont tendance à amplifier les extrêmes : le sensationnalisme, les rumeurs, la haine et le mensonge. Les opinions et les croyances prévalent sur les faits. Les décideurs en matière de technologie de pointe ne sont redevables devant personne. Les règles du jeu ne sont ni transparentes ni constantes. Sur ce terrain rocailleux, instable et en constante évolution, le journalisme est injustement désavantagé. Il perd sa réputation, sa portée et ses revenus. Ce qui le rend encore moins compétitif. Cette logique doit être inversée. La démocratie meurt, sans discours basé sur des faits.

La Solution

Donner un avantage concurrentiel au journalisme fiable

Un journalisme digne de ce nom doit être clairement distingué, par les humains et par les algorithmes. C’est pourquoi la JTI traduit des normes professionnelles existantes en code lisible par machine. En matière de production journalistique, les critères de qualité et d’indépendance doivent être transparents et vérifiables pour rétablir la confiance. A cette fin, la JTI fournit des indicateurs permettant aux médias de s'autoévaluer et de s'y conformer, et permettant aux citoyens, aux annonceurs et aux régulateurs d’identifier les médias respectant les normes professionnelles. La JTI n'évalue pas les contenus individuels, un tel procédé pourrait être utilisé à mauvais escient pour restreindre la liberté d'expression.

JTI est pour...

  • Chaque citoyen

    – qui peut utiliser les indicateurs JTI pour choisir en connaissance de cause son nouveau mode de consommation (d’informations).

  • Les médias

    – qui peuvent autoévaluer la conformité à la norme JTI et obtenir une certification indépendante.

  • Les annonceurs

    – qui peuvent utiliser JTI pour aligner leurs dépenses et renforcer ainsi la sécurité de la marque.

  • Les médias sociaux et les plateformes de recherche

    – qui peuvent utiliser les données JTI pour promouvoir les sources conformes aux normes.

  • Les régulateurs

    – qui peuvent utiliser JTI en tant que mécanisme indépendant

  • Les acteurs du développement des médias

    – qui peuvent utiliser JTI pour sélectionner et évaluer des projets.

À propos

Le procédé

Lors de l'utilisation de cette application, la jti:app, les Entités médiatiques et leur Entité juridique associée suivent un parcours en trois étapes facultatives : La première - Vérifiez ! - leur permet d'accéder au questionnaire du Standard de la JTI pour procéder à leur autoévaluation, un outil de diagnostic pour les processus éditoriaux pouvant mener à des améliorations.

A tout moment, l'Entité médiatique peut alors décider de publier son autoévaluation et de passer à la deuxième étape - Montrez ! - du programme de la JTI. Le résultat en est un Rapport de transparence visible publiquement, un document détaillé et structuré contenant toutes les réponses du questionnaire de la JTI que les Entités médiatiques souhaitent divulguer.

Enfin, la jti:app propose une option de Certification - Rayonnez ! -, où la conformité de l'autoévaluation de l'Entité médiatique avec les critères du Standard de la JTI peut faire l'objet d'un audit indépendant par un organisme de certification accrédité, c'est-à-dire agréé.

Les autres acteurs (ou 'Groupes'), comme par exemple les associations ou les groupes professionnels, les autorités régulatrices ou les organismes autorégulateurs tels que les conseils de presse, peuvent eux aussi créer des comptes jti:app. Ils permettent à une Entité médiatique d'indiquer son affiliation, que ce soit en qualité de membre ou d'organe de contrôle L'Entité peut alors les valider pour leur donner une responsabilité accrue.

Le site de la JTI est accessible à tous et adapté à tous types d'appareils.

L'application internet de la JTI nécessite la création d'un compte et d'un identifiant. Elle est optimisée pour une utilisation sur ordinateur et sur tablette.

  • Bureau d'ordinateur
  • Tablette